L'association

Boc’ à RÉCUP’ souhaite créer plus de liens de la fourche à la fourchette, entre les paysans, paysannes et consommateurs, consommatrices dans une démarche écologique et respectueuse de chacun·e.

L’association veut questionner et sensibiliser le grand public aux circuits courts, au travail de paysan·ne·s, à l’alimentation biologique et équilibrée, au gaspillage alimentaire, etc. par la pratique de la cuisine et des ateliers d’animations amenant à la réflexion.

Pourquoi avoir créé Boc' à Récup ?

LAURIE

Moi c’est Laurie, je me suis engagée bénévolement et professionnellement dans l’animation et l’éducation populaire pendant plusieurs années. Je suis actuellement en CAP cuisine pour imaginer de nouvelles recettes et animer de chouettes ateliers avec des enfants, des jeunes ou des adultes. 

J’ai voulu créer Boc’ à récup’ car l’agriculture et l’alimentation sont des sujets qui nous touchent tous les jours et qui doivent être au cœur de nos priorités pour un monde plus écologique et solidaire ! J’ai envie qu’on apprenne à faire des choses de nos mains, qu’on apprenne à faire ensemble !

LAURA

Actuellement assistante de direction dans un institut pour jeunes aveugles et amblyopes, cela fait plusieurs année que je suis engagée dans le milieu associatif sur mon temps libre, dans l’animation, l’éducation populaire et la gestion associative. 

Depuis février 2020, cet engagement a pris le chapeau de l’alimentation durable à travers la création de Boc’ à RÉCUP’. Pourquoi ? Pour pouvoir agir collectivement sur une thématique qui touche beaucoup de monde ; le gaspillage alimentaire. Agir  individuellement est intéressant, se donner la possibilité d’agir à un peu plus grande échelle l’est encore plus. Le tout en cuisinant ensemble avec convivialité, échange et dans la rigolade ; c’est d’autant plus motivant !

THOMAS

Moi c’est Thomas, ingénieur de métier, je suis actuellement en réorientation en CAP Menuiserie. Je suis très investi dans le milieu associatif dans le but de transmettre des valeurs fortes, et de faire changer ce monde positivement. 

Boc’ à Récup’ prend donc tout son sens pour moi. Quand l’on regarde les chiffres concernant le gaspillage alimentaire, on comprend tout de suite qu’il y a des choses à changer. Pour moi, Boc’ à Récup’, c’est un moyen de lutter contre le gaspillage alimentaire mais aussi un moyen de sensibiliser les gens pour qu’ils deviennent des consom’ACTEURS en favorisant les circuits courts, en cuisinant, mangeant localement, en mangeant les produits de saisons…

Le reste de l'équipe

MAËLLE

Depuis le 15 septembre l’équipe de Boc’ à RÉCUP’ accueille Maëlle ; actuellement chargée de l’étude de faisabilité d’un laboratoire de transformation végétale dans le Revermont en partenariat avec la Fabrique du Revermont. 

Elle nous rejoint en CDD pour une durée de 3 Mois. 

MARIE

Depuis le 15 novembre l’équipe de Boc’ à RÉCUP’ accueille Marie, en service civique pour la sensibilisation à l’agriculture et à l’alimentation durable. Elle participe à plusieurs missions d’animation et de développement de projet en lien avec une équipe de bénévoles et un autre volontaire. L’objectif de ses missions est de permettre à chacun et chacune de comprendre les liens de cause à effet entre notre alimentation, les modes de productions agricoles et notre environnement.

Elle nous rejoint pour une durée de 9 mois. 

LISON

Depuis le 15 novembre l’équipe de Boc’ à RÉCUP’ accueille Marie, en service civique pour la sensibilisation aux moyens de conservation. Le ou la volontaire participera à plusieurs missions d’animation et de développement de projet en lien avec une équipe de bénévoles et un autre volontaire. L’objectif de ces missions est de sensibiliser à l’alimentation de qualité, de valoriser les surplus des exploitations maraîchères et de se réapproprier des savoir-faire comme celui de la mise en bocaux.

Elle nous rejoint pour une durée de 9 mois. 

Que fait Boc' à Récup' ?

Un projet de création d’un labo de transformation et de création d’un réseau de paysan·nes pour mettre en bocaux des surplus agricoles et mutualiser des outils de transformation et de diversification.

Cuisiner, échanger ensemble et apprendre les méthodes de conservations des aliments à travers des ateliers court ou des journées de mise en bocaux de surplus alimentaires. 

Des ateliers d’animation proposés à différents publics, abordant plusieurs thématiques : l’agriculture paysanne, le gaspillage alimentaire, les métiers de l’agriculture et de l’alimentaire, …

Envie d'adhérer l'association ?